Actualités d l'aménagement d'espaces professionnels, vente de bureaux, centres d'appels et salles de réunion, Lille 59, Arras 62

PROMO BUREAU REGLABLE ELECTRIQUE
PROMO BUREAU REGLABLE ELECTRIQUE
jusqu'au 30/09/2020 profitez de la qualité d'un bureau de fabrication allemande et adoptez des positions de travail ergonomiques
Réutilisation du mobilier de bureau et recyclage
À l’heure où la protection de l’environnement devient pratiquement une lutte universelle, la réutilisation du mobilier de bureau et son recyclage doivent être une pratique courante, voire même un réflexe.

Une seconde vie pour le mobilier de bureau

Les entreprises respectant les normes renouvellent régulièrement leur mobilier, même si ce dernier n’est pas encore défectueux. Par conséquent, ces meubles de bureau sont encore en bon état, fonctionnels et réutilisables.

Certains meubles sont déjà en mauvais état, mais peuvent être recyclés afin de préserver l’environnement.

Les étapes de recyclage

Les entreprises ont quelques choix pour s’en débarrasser, cela dépend de l’état des meubles. Les plus usagés doivent être envoyés à la déchetterie et leur traitement commence à cet endroit. Cela peut être une revalorisation ou un recyclage pur et simple. Les meubles sont démontés, triés par matériaux et transformés en matières premières secondaires. Cette initiative est une nouvelle base pour la fabrication de nouveaux produits écologiques, à prix de revient faible, pour un acte écoresponsable.

Concernant les meubles à faible usure, il est possible de les confier à des structures sociales et solidaires qui se chargent de les transformer en employant des personnes en réinsertion. Cela permet à la fois d’apporter son soutien à des institutions de bienfaisance, et aussi de respecter mère nature, en prolongeant autant que possible la durée de vie des mobiliers. Ce centre de traitement écologique est le plus habilité à récupérer ces meubles et à les recycler.

D’autre part, la cession des meubles à usage professionnel peut se faire par le biais d’une revente auprès d’autres entreprises en phase de démarrage ou à moyens limités. Cela représente une revalorisation du meuble. Des entreprises dédient leur existence à cela, en rachetant ces mobiliers, puis en les revendant. Elles aident les entreprises à s’en débarrasser, les transposent dans leur dépôt, les remettent en état pour une réutilisation, puis les revendent.

À l’heure actuelle, des entreprises font la collecte et recyclent les mobiliers de bureau usagés. Cela représente des avantages certains, aussi bien pour l’environnement que pour les entreprises, et surtout pour l’économie sociale. L’avantage de cette option est que la récupération est un moyen d’avoir des mobiliers encore plus résistants. Outre cela, le design peut être à la pointe de la tendance. Il s’agit donc d’un nouveau circuit pour redonner de la valeur à ces meubles, à usage professionnel, qui ne servent plus. Il y a de nombreuses entreprises qui se sont spécialisées dans ce domaine, par respect pour dame nature, et aussi pour réaliser des économies grâce à ces opportunités de récupération. Il s’agit d’un investissement stratégique, écologique et économique très rentable.
Qu'est-ce que le corpoworking ?
Le corpoworking est un néologisme importé en 2011 par Baptiste Broughton, Directeur du blog "Neo-nomade", dans un article dédié au coworking. Il s'agit d'un espace professionnel de travail partagé, créé par l'entreprise, et mettant en relation les différents acteurs travaillant pour ou avec l’entreprise : salariés, partenaires, fournisseurs, consultants etc.

De la théorie à la pratique

L'idée générale d'un projet de corpoworking est de créer une communauté de partage et d'échange dans laquelle toute hiérarchie, toute différence entre les services et les métiers seront gommées, afin de développer la créativité de chacun. Mais comment cela se traduit-il sur le terrain ?

L'entreprise créée alors des tiers-lieux permettant de répondre au besoin de nomadisme de leurs salariés, et ainsi améliorer leur bien-être au travail. Ces espaces dédiés peuvent être mis en place au sein même de l'entreprise, mais peuvent également se retrouver à l'extérieur de celle-ci. Ils doivent être pensés en termes de "qualité de travail en groupe optimum", et aussi en respectant la confidentialité des données, un aspect primordial dans l’élaboration de cet aménagement. Le choix de l'agencement et du mobilier ne doit donc pas être laissé au hasard.

L'importance de l'aménagement de l'espace

Une attention particulière doit être portée à l’aménagement et à l’agencement de cet espace. La réflexion doit être globale et axée sur l’organisation de ce lieu ouvert, dont la bonne stratégie aura une influence positive sur l’ambiance de travail, par conséquent sur la motivation et l’efficacité des employés de la structure.

L’espace étant professionnel, il doit être à la pointe des technologies numériques : accès au réseau, protection des données, connectiques etc. Le mobilier se doit alors d’être de qualité et modulable, permettant une utilisation fiable et simplifiée de l’espace, et facilitant ainsi les échanges entre les acteurs.

Faire appel à un professionnel spécialisé dans la vente de mobilier design et l’aménagement de bureaux professionnels peut donc s'avérer être un investissement utile.

Le corpoworking : un double avantage

Un projet de corpoworking réussi aura un double avantage : pour les salariés et pour l’entreprise.
Les salariés (re)trouveront un espace de convivialité et de liberté, leur permettant de sortir de la monotonie de leur bureau, et de casser la routine de travail. Les échanges entre des domaines de compétences différents développeront leur curiosité, leur créativité et leur productivité.

L’entreprise développera ses valeurs et son organisation, ainsi que sa politique RH. Elle favorisera le « brainstorming », lui permettant de rester compétitive aux yeux de ses clients grâce à l’émergence de nouvelles idées et solutions. Elle restera également attractive auprès de ses partenaires présents et futurs en développant ces espaces de travail innovants.
La tendance hygge au bureau
Le hygge, prononcé [hou-ga], est une tendance provenant du Nord, du Danemark en particulier. Vous connaissez sûrement cette mode déco sous le nom de l’anglicisme « cocooning ». Cette tendance permet alors d’apporter une atmosphère de bien-être et de douceur à une pièce. Ainsi, depuis peu, cette envie s’exporte également vers les bureaux des entreprises. Voici quelques conseils pour apporter calme et volupté entre les difficultés informatiques et les bouclages de dossiers !

Apporter de la décoration hygge au bureau !

Le premier objet auquel nous pensons lorsque nous évoquons le bien-être est bien évidemment la bougie. Cependant, il est important de rester prudent. En effet, en entreprise, elle peut poser des problèmes de sécurité. Il est alors possible de se tourner vers des lumières plus douces et tamisées, en laissant de côté les néons blancs aveuglants que nous connaissons.

Concernant les salles de réunions ou encore de pause, remplacez les vieilles chaises de bureau, souvent raides ou à roulettes, par des fauteuils molletonnés et confortables. Accompagnée d’un bon café ou d’un chocolat chaud onctueux, votre pause s’avérera plus reposante que dans une pièce grise et froide.

Autre élément essentiel de vos pièces en entreprise : les meubles, dont le bureau. Préférez alors les matériaux bruts et la simplicité, notamment avec le bois massif, et privilégiez des couleurs neutres et douces. Les couleurs pastels sont, par exemple, idéales pour obtenir l’ambiance hygge que l’on souhaite. Par ailleurs, évitez tant que possible de charger votre bureau, le minimalisme et l’aspect épuré sont les maîtres mots de cette tendance.

Le hygge au travail : un véritable mode de vie

Le hygge ne se traduit pas uniquement dans la décoration de votre bureau, mais également dans votre manière de vivre et de penser. Devinez qui sont les plus heureux du monde d’après l’ONU ? Les danois évidemment… autant dire que le hygge n’y est pas étranger. Cette recherche du «bien-être » s’invite entièrement dans le mode de fonctionnement du Danemark, modèle de la qualité de vie au travail.

Il est alors important de faire en sorte que les collaborateurs se sentent à l’aise dans l’entreprise. Pour cela, leur offrir un environnement chaleureux et convivial est primordial. L’idée est alors de faire rimer labeur avec bonheur et de privilégier la qualité du travail à la quantité. Aujourd’hui, le bien-être au travail est une grande question sociétale. Nous le remarquons notamment à l’émergence des métiers tels que les chief happiness officer ou feel good manager. La tendance hygge aura, à coup sûr, des impacts positifs sur les résultats de votre structure !